8 km
|
465 m D+
|
5,8 % pente moyenne
PARTICIPER DÉPOSER SA PERFORMANCE

MEILLEURES PERFORMANCES

Picto coureur

VIEGAS JOHAN
(00:23:01)

Picto coureur

PLAMONDON ROBIN
(00:27:33)

LE PARCOURS

Le col Saint-Raphaël est une des portes d'entrée dans les Préalpes d'Azur depuis Puget-Théniers. Son ascension réserve des panoramas splendides sur la vallée du Var et les contreforts du massif du Mercantour.

Il s'agit d'un itinéraire très ancien. Il existe d'ailleurs au col un ancien lieu culturel attribué aux Ligures.

Du fait de sa longueur relativement courte et de sa pente moyenne modérée, il est accessible au plus grand nombre. Les plus aguerris trouveront néanmoins là un challenge à leur mesure, en essayant par exemple de gravir l'intégralité du col « sur la plaque » !

Je participe Je dépose ma performance Je télécharge mon e-dossard Je télécharge mon e-cadre

INFORMATIONS

Départ Puget-Theniers 420 m - Arrivée Col de Saint-Raphaël 880 m

Après l'effort le réconfort

Entre Var et Estéron amvelo touristique

Entre Var et Estéron

Cet itinéraire, sur une route peu fréquentée, vous convie à la découverte de la partie nord du Parc naturel régional des Préalpes d'Azur et de ses petits villages authentiques.

Sur les traces des Ligures

Le col de Saint-Raphaël, sur les traces des Ligures...

Le col de Saint-Raphaël est une des portes d'entrée dans les Préalpes d'Azur depuis la vallée du Var et Puget-Théniers (8 kilomètres, 5,8 % de pente moyenne). L'ascension réserve des panoramas splendides sur la vallée du Var et les contreforts du massif du Mercantour. Il s'agit d'un itinéraire très ancien et il existe d'ailleurs au col, un ancien lieu culturel attribué aux Ligures.

Village de La Penne

Village de La Penne

Un habitat fortifié dénommé La Penne est mentionné en 1079. Il a été probablement accompagné d'un village et se situait peut-être sur le sommet rocheux dit Crête de Sainte-Marguerite, qui limite au nord la commune de La Penne et où sont quelques vestiges. En même temps, est mentionnée l'église Notre-Dame, qui en était la paroisse ; elle est aujourd'hui conservée sous le nom de chapelle des Plans, au pied de l'agglomération actuelle. Sans doute au début du XIIIe siècle, un nouveau château, un nouveau village et une nouvelle église paroissiale, dédiée à Saint-Pierre, sont fondés à l'emplacement de l'agglomération actuelle. Il en subsiste l'église, quelques traces de l'enceinte du village et le donjon du château, transformé en pigeonnier. Puget-Figet est un autre habitat fortifié de la commune de La Penne. Il est mentionné dans la première moitié du XIIIe siècle. Il se trouvait en limite occidentale de la commune, au lieudit Saint-Etienne, du nom de son église ; mais on y voit surtout les ruines de son donjon. Abandonné à la fin du Moyen Âge, il est déclaré inhabité en 1471.

Pont et Clue du Riolan

Pont et Clue du Riolan

C'est sous ce vieux pont, qui servit de frontières entre la France et le comté de Savoie jusqu'en 1860, que se cache un profond bassin entouré d'une belle plage de galets en partie ombragée. Ce pont ancestral marque aussi la fin de la clue du Riolan que vous allez pouvoir remonter en nageant dans un étroit et sinueux couloir. Après avoir fait le plein de sensations sous la douche d'une cascade infranchissable vous profiterez d'un repos bien mérité au bord de l'eau, encore émerveillé par la beauté de ce site exceptionnel.

À ROULER AUSSI

31 km
|
1230 m D+
|
4 % pente moyenne
PLUS D'INFO